L'enquête de l'UE ne devrait pas retarder la fusion avec PSA, dit FCA

L'ENQUÊTE DE L'UE NE DEVRAIT PAS RETARDER LA FUSION AVEC PSA, DIT FCA

MILAN (Reuters) - L'enquête approfondie ouverte par la Commission européenne sur le projet de fusion entre PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) ne devrait pas retarder l'opération, a déclaré vendredi le président du groupe italien.

John Elkann, qui s'exprimait lors de l'assemblée générale annuelle de FCA, a ajouté que les préparatifs du rapprochement avec PSA se poursuivaient, comme l'avait fait jeudi PSA lors de sa propre AG.

Il a réaffirmé l'objectif d'un bouclage de la fusion au premier trimestre 2021.

La Commission européenne a ouvert la semaine dernière une enquête approfondie pour évaluer l'impact d'une fusion PSA-FCA sur la concurrence en soulignant les risques sur le segment des petits utilitaires.


(Rédaction de Milan, version française Jean-Stéphane Brosse et Marc Angrand)