Lenni-Kim ("DALS") : "Ce n'est pas parce qu'on est chanteur qu'on doit prendre la grosse tête"

Lenni-Kim s’est fait connaître en France en 2015 dans la saison 2 The Voice Kids” alors qu’il n’avait que 13 ans. Aujourd’hui âgé de 16 ans, il s’apprête à devenir le plus jeune candidat de “Danse avec les stars” sur TF1. Sa jeune carrière, ses objectifs, ses relations amoureuses : il nous accorde sa première interview.

Crédit : Getty

Comment abordez-vous Danse avec les stars ?

Pour moi ça va être un gros défi à relever. Il se trouve que j’aime travailler et me dépasser. Danse avec les stars est la parfaite occasion pour repousser ses limites et se donner un maximum. Je vais bosser très dur car j’avoue que j’aimerais aller loin dans l’émission. Mais j’espère aussi prendre du plaisir et m’amuser.

Quel est votre but en participant à DALS ?

J’espère me faire connaître davantage en France. Mais je ne fais pas ce métier pour être connu. Je le fais d’abord pour l’art et la musique. J’ai trois passions dans la vie : le chant, la comédie et la danse. Alors faire cette émission qui réunit mes passions c’est juste génial.

Quel est votre niveau de danse ?

Moi je danse essentiellement du hip-hop sur scène et dans mes vidéo-clips. Mais Danse avec les stars c’est surtout des danses de salon comme dans un ballroom. Ce sont des danses complètement différentes de ce que je fais. Je vais devoir bosser très dur pour les apprendre mais je suis curieux d’explorer ces nouveaux territoires.

Est-ce une obligation pour vous d’être très actif sur les réseaux sociaux ?

On est tous tombé dans ce cycle des réseaux sociaux. Aujourd’hui tout le monde est connecté donc c’est indispensable d’y être. Je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose. Au contraire, c’est un excellent moyen d’être en contact avec ses fans. Ils peuvent suivre nos aventures et j’espère qu’ils se mobiliseront pour voter pour moi (Rires).

Vous venez de sortir votre premier album, vous avez participé à The Voice Kidset maintenant Danse avec les stars“. Arrivez-vous à garder les pieds sur terre à votre âge ?

J’essaye car c’est important. Ce n’est pas parce qu’on fait ce métier qu’on doit prendre la grosse tête. Pour moi c’est simplement un travail, comme vous vous êtes journaliste, moi je suis chanteur. On est tous pareil. Je me sens hyper privilégié par tout ce qui se passe en ce moment mais le seul sentiment que j’ai c’est la gratitude.

Être connu, c’est un avantage pour vos relations amoureuses ?

(Rires) Pour l’instant, je dois dire que je me consacre essentiellement à ma carrière. Mais si je devais avoir une petite copine, peu importe qu’elle soit fan ou non. Je suis ouvert à tout.

Patrick Fiori a-t-il été un bon coach dans The Voice Kids ?

Patrick a été un très bon coach qui m’a apporté beaucoup de conseils, qui m’a beaucoup aidé vocalement et pour améliorer ma présence sur scène. Patrick Fiori a été génial avec moi mais je n’ai pas gardé de contact avec lui.

Comment partagez-vous votre vie entre le Québec et la France ?

Ma maison est au Québec mais pour Danse avec les stars je vais habiter à Paris. La production met un appartement à ma disposition le temps de l’aventure. Paris est une ville que j’adore pour son architecture, sa nourriture et les gens donc c’est magique d’être ici.

Vous interprétez avec Lou (The Voice Kids“) le générique de la nouvelle saison de “Miraculous”, un dessin-animé de création française diffusé dans “TFou” sur TF1. Vous connaissiez cette série au Québec ?

Je ne l’avais jamais regardé mais je connaissais les personnages de Ladybug et Chat Noir. Quand on m’a proposé de chanter le générique j’ai regardé des épisodes pour savoir à quoi ça ressemblait. J’ai beaucoup aimé d’autant plus que je ressemble physiquement au personnage d’Adrien avec mes cheveux. Mais la différence c’est que je ne suis pas un super-héros !

Crédit : Getty

Thomas Joubert

Du même auteur :

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages