"L'Enfer" de Stromae a son clip, trois jours après son passage au JT de TF1

·2 min de lecture
Stromae dans le clip de
Stromae dans le clip de

MUSIQUE - “J’ai parfois eu des pensées suicidaires et j’en suis peu fier”. Trois jours après l’intervention de Stromae au JT de 20h de TF1 et la résonnance médiatique qu’elle a déclenchée, le clip du titre L’enfer de l’artiste belge vient d’être mis en ligne sur sa chaîne Youtube ce mercredi 12 janvier.

Dans une mise en scène sobre, Stromae énonce les paroles puissantes de ce texte, extrait de son album à venir Multitude. “J’suis pas tout seul à être tout seul, ça fait déjà ça de moins dans la tête”, chante-t-il, tout de blanc vêtu, queue de cheval haute sur la tête. Mais lorsque le refrain s’accélère, l’artiste est soudain pris de spasmes. Le clip est à découvrir ci-dessous:

Trois jours plus tôt, dimanche 9 janvier, Stromae avait créé la surprise avec un coup médiatique parfaitement maîtrisé. Alors qu’il répondait aux questions d’Anne-Claire Coudray sur le plateau du JT de 20h de TF1, l’interprète de 36 ans a dévoilé pour la première fois le texte de ce morceau L’Enfer, sans quitter la caméra des yeux.

Vue par quelques 7 millions de téléspectateurs devant leur poste le soir même, la séquence atteint désormais 5,3 millions de visionnages sur le compte Twitter de la chaîne et près de 4 millions sur la chaîne YouTube de l’artiste. Fort à parier que le clip dévoilé ce mercredi 12 janvier devrait lui aussi enregistrer des records.

Si les fans ont été conquis et qu’Anne-Claire Coudray a confié avoir vécu avec lui “le plus beau moment de [sa] carrière d’intervieweuse”, la prestation de Stromae s’est aussi attiré des critiques. Dans un billet, Libération pointe du doigt une “opération marketing instrumentalisant ouvertement l’émission” tandis que L’Obs déplore la fin de la “distinction entre l’espace d’information, soumis à cette vieille chose tenace qu’on nomme la déontologie journalistique, et l’espace du clip”.

Outre la forme, c’est aussi le fond de ce texte qui fait réagir. Après que Stromae a confié sans ciller ses “pensées suicidaires”, le directeur de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus a salué son courage. “Merci Stromae d’avoir abordé le sujet difficile du suicide dans votre dernier album. Il est si important de demander de l’aide si vous avez des difficultés et de soutenir ceux qui ont besoin d’aide”, a-t-il tweeté.

Multitude, le nouvel album de Stromae, sortira le 4 mars prochain.

Si vous ou quelqu’un dans votre entourage avez besoin d’aide, vous pouvez vous adresser gratuitement à l’une de ces associations en cliquant sur ce lien.

À voir également sur Le HuffPost: En Chine, cet “ange “a sauvé plus de 400 personnes du “pont des suicidés”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles