Dans l'enfer des ADF: un drapeau jihadiste dans la forêt congolaise

Depuis plus de vingt ans, l'est de la République démocratique du Congo est plongé dans un tourbillon de violences. Mais ces derniers mois, ce sont les Forces démocratiques alliées qui sèment de plus en plus la terreur a Beni, une ville de quelque 200.000 habitants, dans le nord de la province du Nord-Kivu frontalière de l'Ouganda et du Rwanda. Connues sous leur acronyme anglais ADF, ces rebelles se réclament de l'organisation djihadiste Etat islamique. Ils sont accusés du massacre de plusieurs milliers de civils.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles