Plus l'emballage est moche, plus le cadeau fait plaisir, c’est scientifique...

·2 min de lecture

Recevoir des cadeaux à Noël active dans notre cerveau du plaisir. Et si le papier cadeau n'est pas joli... c'est encore mieux ! C'est l'information étonnante qu'analyse, mercredi, à moins de 24 heures du réveillon, le docteur Jimmy Mohamed dans sa chronique "Notre Santé" dans la matinale d'Europe 1.

Tout le monde aime recevoir des cadeaux, c'est un fait. Mais pourquoi ? À l'approche de Noël le docteur Jimmy Mohamed décrypte, mercredi dans sa chronique Notre Santé sur Europe 1, les réactions de notre cerveau lorsque nous découvrons ce qu'il y a pour nous sous le sapin.

"Recevoir des cadeaux, ça fait du bien. Cette sensation est liée à un ensemble de neurones qui sont spécialisés dans la perception du plaisir. Ils vont déclencher le circuit de la récompense, dont le principal messager, est la dopamine. Lorsque vous recevez un cadeau, il y a un pic de dopamine, puis ça s'arrête. C'est pour ça que parfois, nous sommes très vite lassé, notamment pour les enfants qui ont plein de cadeaux.

Sauf dans certaines circonstances, notamment quand il y a de l'attente comme durant la période de Noël. Cette attente est bénéfique pour augmenter notre plaisir selon des chercheurs d'une université de Londres. Ils ont montré que le plaisir associé, par exemple, à la prise alimentaire ne s'accompagne que si la consommation est attendue. Cela correspondrait à la notion de désir : plus on attend, plus cela nous ferait du bien.

L'emballage du cadeau active le circuit de la mémoire

Mais qui dit surprises sous le sapin de Noël dit papier cadeau. Et je dois vous faire une confession : je suis un très mauvais emballeur de cadeaux. J'arrive à suturer et j'ai fait quelques gestes techniques dans ma vie. Mais l'emballage, c'est toujours une angoisse. Et mes papiers cadeaux ne ressemble à rien.

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :