L'EMA entame l'examen en continu du vaccin de Sanofi et GSK

·1 min de lecture
L'EMA ENTAME L'EXAMEN EN CONTINU DU VACCIN DE SANOFI ET GSK

(Reuters) - Le comité des médicaments à usage humain (CMUH) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a entamé l'examen en continu du vaccin Vidprevtyn contre le COVID-19 développé par le groupe français Sanofi et le britannique GlaxoSmithKline, annonce mardi l'EMA dans un communiqué.

Cette décision s'appuie sur des résultats d'études en laboratoire et d'essais cliniques précoces sur des adultes, a déclaré l'EMA sans autres détails sur le calendrier de la procédure ou sur les données qu'elle a déjà reçues.

Les essais cliniques de phase III de ce vaccin ont commencé en mai dernier. Le Vidprevtyn s'appuie sur la même technologie à base de protéine recombinante que les vaccins contre la grippe de Sanofi. Celle-ci est associée à un adjuvant destiné à stimuler le système immunitaire et fabriqué par GSK.

La procédure d'examen en continu permet à l'EMA d'étudier les données de sécurité et d'efficacité des vaccins au fil de leur parution et d'accélérer l'évaluation d'une demande formelle d'autorisation de mise sur le marché.

Le président de Sanofi France, Olivier Bogillot, a déclaré début juillet que le vaccin devrait être disponible d'ici décembre.

Les autres candidats vaccins contre le COVID qui font actuellement l'objet d'un examen en continu de la part de l'EMA sont ceux développés par l'allemand CureVac, l'américain Novavax, le chinois Sinovac et le russe Spoutnik V.

(Pushkala Aripaka à Bangalore; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles