L'Elysée va accueillir des personnes condamnées à des travaux d'intérêt général

1 / 2

L'Elysée va accueillir des personnes condamnées à des travaux d'intérêt général

C'était l'un des outils promus par Emmanuel Macron pour lutter contre la surpopulation carcérale. Deux ans après son discours devant la Cour européenne des droits de l'Homme où il promettait de développer les peines alternatives, la Garde des Sceaux a signé ce mardi un accord-cadre avec 34 partenaires afin de développer davantage le travail d'intérêt général (TIG).

30.000 postes en 2022

Le travail d'intérêt général est l'une des peines alternatives à l'incarcération....

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi