L'Elysée "dépoussiéré" par les Macron : ce qu'en pensent les ex-collaborateurs de Bernadette et Jacques Chirac

Les changements ne sont visiblement pas du goût de tous. Lundi 7 octobre, Emmanuel et Brigitte Macron avaient décidé de rendre une nouvelle fois hommage à Jacques Chirac entre les murs de l'Elysée. Après avoir organisé un déjeuner des dirigeants suite à l'hommage qui lui a été rendu le 30 septembre dernier en l'église Saint-Sulpice, le couple présidentiel avait cette fois convié les anciens collaborateurs du couple Chirac lorsqu'ils étaient les pensionnaires de l'Elysée. L'occasion pour eux de découvrir les nombreux changements apportés par Brigitte et Emmanuel Macron au palais présidentiel, qui ont complètement repensé la décoration. Notamment celle de la salle des Fêtes de l'Elysée, où se déroulait la réception.

"Dépoussiérée" par le couple Macron quelques mois après leur arrivée, certains n'ont pas reconnu cette grande salle située au rez-de-chaussée sur palais présidentiel, qui a désormais au sol un tapis de laine en dégradé de gris. Un achat qui a coûté à lui seul 300 000 euros, et qui est venu remplacer la moquette rouge ornée de fleurs et de lauriers que certains avaient gardée en tête à leur départ en 2007. Une décoration entièrement repensée, plus épurée, d'où ont également été retirées les tentures carmin et les tapisseries des Gobelins, ce que l'ancien conseiller diplomatique Jean-David Levitte a jugé "très bien", "plus clair, plus lumineux", rapporte Le Monde.

Mais qui n'est cependant pas du tout du goût de Dominique de Villepin. "En croyant donner plus d’apparat, ils

Retrouvez cet article sur GALA

La belle attention de Brigitte Macron pour les anciens collaborateurs de Bernadette et Jacques Chirac
Cet étonnant repas proposé par Emmanuel Macron à l'Elysée après les obsèques de Jacques Chirac
Bernadette et Jacques Chirac : les coulisses de leur toute première rencontre avec Brigitte et Emmanuel Macron
Brigitte Macron regrette d’avoir reporté un dernier rendez-vous avec Bernadette et Jacques Chirac
Quand le gendre de Jacques Chirac protégeait… les Macron