L'EI "pas affaibli" par ceux qui quittent Baghouz, dit un porte-parole du groupe djihadiste

Le départ "des faibles et des pauvres" de l'enclave syrienne de Baghouz (photo) n'affaiblira pas l'organisation de l'Etat islamique, a affirmé lundi un porte-parole du groupe djihadiste. /Photo prise le 12 mars 2019/REUTERS/Rodi Said (Reuters)

LE CAIRE (Reuters) - Le départ "des faibles et des pauvres" de l'enclave syrienne de Baghouz n'affaiblira pas l'organisation de l'Etat islamique, a affirmé lundi un porte-parole du groupe djihadiste.

"Croyez-vous que le déplacement des faibles et des pauvres en dehors de Baghouz affaiblira l'Etat islamique ? Non", a déclaré Abi al Hassan al Mouhadjer dans un enregistrement diffusé par Al Furqan, un média affilié à l'EI.

"L'Etat islamique reviendra, si Dieu le veut, dans les régions qu'il a quittées, que cela prenne longtemps ou pas", a-t-il ajouté.

Dans le même enregistrement, Al Mouhadjer rapporte que le chef de l'Etat islamique, Abou Bakr al Baghdadi, a exhorté les membres de l'organisation à éviter d'utiliser tout engin de télécommunication et à prendre de sérieuses précautions.

Présentée depuis plusieurs semaines comme imminente, la défaite des djihadistes à Baghouz mettra un point final au califat proclamé par l'EI en 2014 sur un tiers des territoires syrien et irakien. Mais le groupe restera une menace, soulignent experts et responsables régionaux et occidentaux.

(Ali Abd El Atty, Nayera Abdallah; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles