Lego Masters (M6) Éric Antoine : "Les téléspectateurs vont même assister à des explosions…"

·1 min de lecture

Est-ce que vous pouvez encore voir les Lego en peinture ?

Éric Antoine : (Rires) Oui ! Depuis que je présente l’émission, mes enfants ont encore plus envie de jouer avec moi à assembler des briques. Vous pouvez deviner ce qui est en bonne place sur leur liste au Père Noel…

Est-ce qu’on peut dire Lego Maters est presque une émission d’art ?

Tout à fait. Si on prend la définition de l’art, c’est la création d’une œuvre singulière. C’est exactement ce qu’ils font. Avec des contraintes, des tensions, et des obligations.

Quels sont les défis de taille de cette saison ?

Il faut déjà savoir que toutes les épreuves sont inédites. Les candidats vont devoir construire des gratte-ciels de 1m20, soumis ensuite à un tremblement de terre. Il y aura des constructions en suspension, à l’envers, sur la table mais aussi sous la table ! Ce sont des défis drôles et visuellement impressionnants. Les téléspectateurs vont même assister à des explosions…

À lire également

Éric Antoine : "Avec Connexions, c'est la première fois que je suis autant dans l’intime" (Gulli)

Et à l’arrivée de la Golden Brick, sorte de « collier d'immunité » de Lego Masters.

Oui ! Et je peux vous dire... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles