Lego abandonne son projet de briques écolos pour des raisons... d’écologie

Lego arrête de fabriquer des briques en plastique recyclés.
Philippe Wojazer / REUTERS Lego arrête de fabriquer des briques en plastique recyclés.

ECOLOGIE - En 2021, Lego annonçait la mise au point d’une brique écologiquement responsable. Afin de limiter son empreinte carbone, l’entreprise danoise avait misé sur le Polytéréphtalate d’Éthylène Recyclé (PET). Ce matériau, présenté comme 100 % recyclable, devait servir à fabriquer de nouvelles briques avec des matériaux durables en remplacement de celles faites avec du plastique dérivé du pétrole.

Seulement, deux ans plus tard, l’expérience ne s’avère pas concluante pour Lego qui se voit contraint d’abandonner ses briques en plastique recyclé. Niels Christiansen, le directeur général du groupe, explique au Financial Times que le plastique PET « aurait entraîné des émissions de carbone plus importantes au cours de la durée de vie du produit. » En cause notamment, des travaux trop importants de ses usines de production.

Le constat est évident pour Lego, tout miser sur le plastique recyclé serait plus nocif que le plastique ABS. Un échec pour le plus grand fabricant de jouets au monde qui est à la recherche d’un « matériau magique » afin de limiter les dégâts. Mais malgré ce bilan décevant Lego, ne compte pas renoncer à sa transition écologique pour autant.

Lego prêt à investir des milliards dans la durabilité

Lego cherche à améliorer la durabilité du plastique ABS et souhaite limiter les dégâts environnementaux tout en continuant à faire des bénéfices. C’est ce qu’a déclaré Tim Brooks, le vice‑président de la responsabilité environnementale du groupe LEGO au Financial Times. « Nous sommes en train de cherche un business model circulaire – comment pouvons-nous gagner de l’argent en réutilisant les briques. C’est un sacré changement dans la manière de penser. »

Pour y parvenir, le géant danois envisage d’utiliser des matériaux bio-sourcés et recyclés mais aussi d’investir jusqu’à 3 milliards de dollars par an d’ici 2025 dans la durabilité. Lego a également pour objectif, de réduire ses émissions de 37 % en 2032 par rapport à 2019, sans que ses clients ne soient impactés.

Pour rappel, le plastique ABS nécessite environ 2 kilos de pétrole pour 1 kilo de plastique utilisé dans la fabrication de la brique mythique.

À voir également sur Le HuffPost : 

Planification écologique de Macron : les mesures essentielles pour que la transition soit réussie (et juste)

Aux élections sénatoriales 2023, Renaissance, le RN et LFI paient leur déficit d’implantation locale