L'Eglise anglicane présente ses excuses pour ses liens passés avec l'esclavage

© Ray Tang

L'Eglise d'Angleterre a présenté mardi ses excuses pour les liens passés avec l'esclavage d'un organisme financier qui lui est lié, aujourd'hui engagé dans un vaste processus de dédommagement des communautés victimes. "Je suis profondément désolé", a réagi l'archevêque de Canterbury Justin Welby, le chef spirituel de l'Eglise anglicane. "Le temps est venu de prendre des mesures en réponse à ce passé honteux".

Le rapport publié mardi est consécutif à des révélations en juin 2022 selon lesquelles "la dotation des Commissaires de l'Eglise avait des liens historiques" avec le commerce transatlantique des esclaves. L'organisme des Commissaires de l'Eglise d'Angleterre a été créé en 1948, en partie avec une donation d'un fonds remontant à la reine Anne en 1704 destiné à aider les membres du clergé les plus pauvres.

Or le rapport révèle que ce fonds avait investi des "montants importants" dans la South Sea Company, qui faisait le commerce des esclaves africains. Il avait de plus reçu des dons qui provenaient de personnes impliquées dans la traite des esclaves et dans l'économie des plantations. "Les Commissaires de l'Eglise sont profondément désolés pour les liens de leurs prédécesseurs avec la traite transatlantique des esclaves", a déclaré l'organisation dans un communiqué.

"Un futur meilleur et plus juste pour tous"

L'organisme a promis un fonds de 100 millions de livres (113,1 millions d'euros) pour les neuf prochaines années pour "un futur meilleur et plus juste pour to...


Lire la suite sur ParisMatch