Législatives : que disaient les sondages à deux jours du 2e tour en 2017 ?

En 2017, les instituts de sondages avaient anticipé une majorité absolue pour Emmanuel Macron mais n'avaient pas vu juste en nombre de sièges. (AFP via Getty Images)

À deux jours du second tour des élections législatives, un sondage Elabe pour L'Express et BFM TV indique qu'Emmanuel Macron n'est pas certain d'obtenir la majorité absolue comme ce fut le cas il y a 5 ans lors de son arrivée à l'Elysée. Que disaient les sondages à deux jours du scrutin en 2017 ?

Les sondages vont-ils voir juste ? Alors que les prédictions des instituts de sondages étaient très proches des résultats finaux lors de l'élection présidentielle ainsi que lors du 1er tour des élections législatives la semaine dernière, quel scénario voient-ils pour le second tour ? Ce dimanche 19 juin, les Français s'apprêtent à se rendre aux urnes pour élire les 577 députés qui vont siéger à l'Assemblée nationale pour les années à venir.

Selon un sondage Elabe pour L'Express et BFM TV, Ensemble !, qui réuni Renaissance, le MoDem, Horizons et Agir pourrait obtenir entre 255 et 295 sièges, soit au moins 55 sièges de moins que les 350 de 2017. Un score qui pourrait donc ne pas permettre un parti présidentiel d'avoir la majorité absolue à l'Assemblée nationale. L'alliance de la gauche Nupes pourrait obtenir de son côté entre 150 et 200 sièges et serait donc la première force d'opposition à l'Assemblée nationale. Ensuite, LR et l'UDI obtiendraient entre 55 et 75 élus, tandis que le RN obtiendrait entre 30 et 50 députés.

Des prévisions erronées

En 2017, si les sondages avaient bien anticipé une large majorité absolue pour Emmanuel Macron et son parti, les chiffres s'étaient montrés assez loin de la réalité. Au dernier jour de publication des sondages avant le deuxième tour des élections législatives, un sondage Odoxa indiquait que LREM et MoDem obtiendraient entre 430 et 460 sièges à l'Assemblée national, alors qu'ils en ont finalement obtenu 350. Alors que ce même sondage prédisait entre 70 et 95 sièges à LR et l'UDI, la droite en a finalement obtenu 137.

Ce sondage avait également sous estimé le nombre de sièges pour la gauche en indiquant que le PS et EELV auraient entre 25 et 35 sièges et que LFI et le PCF en auraient entre 8 et 17, et les deux coalitions en ont eu respectivement 45 et 27. De son côté, le Front national avait obtenu 8 élus à l'Assemblée nationale, alors que les sondages indiquaient qu'ils n'en auraient qu'entre 1 et 6.

VIDÉO - Législatives 2022 : le "Récap" de la semaine du 16 juin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles