Législatives - "Est-ce que vous pouvez vous calmer ?" : échange tendu entre Sandrine Rousseau et Stéphane Le Foll sur France 2

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Législatives -
Législatives - "Est-ce que vous pouvez vous calmer ?" : échange tendu entre Sandrine Rousseau et Stéphane Le Foll sur France 2 (Crédit : DR)

À l’issue du premier tour des législatives, Sandrine Rousseau, candidate Nupes à Paris, et Stéphane Le Foll étaient invités à débattre sur France 2. Une remarque du maire du Mans envers l'écologiste a passablement agacé les internautes.

On attendait plutôt Rachida Dati ou Daniel Cohn-Bendit, habituels grands animateurs de ces soirées électorales. Finalement, l’échange le plus tendu à l’issue de ce premier tour des législatives est venu de Sandrine Rousseau et Stéphane Le Foll. Sur France 2, la candidate Nupes dans le 9e arrondissement de Paris et le maire du Mans se sont écharpés.

"Est-ce que vous pouvez vous calmer ? Rho la la", lance alors l’ancien ministre de l’Agriculture à Sandrine Rousseau alors que l’ex-membre du du Parti socialiste n’apprécie que très moyennement d’être considéré comme un "libéral" par la candidate malheureuse à la primaire écologique pour la présidentielle 2022. Une remarque qui a fait bondir la journaliste Anne-Sophie Lapix, présente pour animer le débat, mais aussi de nombreux internautes.

Peu impressionnée par cette remarque, Sandrine Rousseau a néanmoins pris les téléspectateurs à partie. "Je laisse les téléspectateurs et téléspectatrices apprécier la justice de cette remarque", s’est contentée de faire remarquer Sandrine Rousseau avant de continuer son argumentaire. Sur Twitter, Stéphane Le Foll est revenu sur l’incident et reporté la faute sur la Nupes qui est en train de "faire dérailler le débat public dans l’agressivité."

VIDÉO - Élisabeth Borne, Damien Abad, Amélie de Montchalin... Les premiers résultats des ministres aux législatives à 21h25

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles