Législatives : des ascenseurs vandalisés pour empêcher les électeurs de voter à Bobigny ?

Législatives : des ascenseurs vandalisés pour empêcher les électeurs de voter à Bobigny ? (Crédit : Getty Images)
Législatives : des ascenseurs vandalisés pour empêcher les électeurs de voter à Bobigny ? (Crédit : Getty Images)

L'Office public de l'habitat de Bobigny (Seine-Saint-Denis) annonce dimanche 19 juin plusieurs actes de vandalisme ce dimanche 19 juin à Bobigny pour "entraver" le vote des locataires.

Ce dimanche 19 juin, jour du deuxième tour des élections législatives, l'Office public de l'habitat de Bobigny (Seine-Saint-Denis) dénonce une étrange affaire. France Bleu Paris rapporte que l’OPH va déposer plainte suite à des dégradations d'ascenseurs dans deux cités de la ville de Seine-Saint-Denis. L’organisme public s’insurge contre un "sabotage pour entraver le vote des locataires", en cette journée électorale. Cité par France Bleu Paris, l'Office public de l'habitat de Bobigny regrette "des dégradations importantes et volontaires sur plusieurs ascenseurs des cités Salvador Allende et Chemin vert."

Candidate Nupes aux élections législatives dans la cinquième circonscription de Saint-Denis, dont Bobigny fait partie, Raquel Garrido a réagi ce dimanche soir regrettant que "quand la participation augmente à Bobigny, comme par hasard les vandales s'en prennent aux ascenseurs".

Dans cette circonscription, l’ancienne porte-parole de La France Insoumise était opposée dans un duel sous haute tension et indécis au patron de l’UDI Jean-Christophe Lagarde. Sur BFM TV, Raquel Garrido a annoncé sa victoire face à son concurrent qui briguait un cinquième mandat.

VIDÉO - Jean-Luc Mélenchon: "La déroute du parti présidentiel est totale"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles