L'effet nocebo derrière 76 % des effets indésirables des vaccins anti-Covid-19

·2 min de lecture

Avant même qu'ils ne soient disponibles sur le marché, les vaccins anti-Covid-19 inspiraient de la crainte à de nombreuses personnes, notamment à cause des effets indésirables qu'ils pourraient provoquer. Familles, amis et collègues ont tous discuté de leur état dans les jours qui ont suivi la première injection, puis la deuxième. Certains n'ont presque rien senti, juste une douleur au bras, alors que d'autres ont passé trois jours au lit, fatigués et courbaturés, voire fiévreux. La peur de faire une mauvaise réaction au vaccin est l'une des principales causes du refus de la vaccination chez une minorité de la population.

Pourtant, si les expériences de chacun sont réelles, leur lien avec les vaccins anti-Covid-19 n'est peut-être pas si évident. Dans les essais cliniques, le groupe ayant reçu un placebo inerte, une solution saline par exemple, a aussi expérimenté des effets indésirables. C'est ce que l'on appelle l'effet nocebo, le pendant obscur de l'effet placebo.

Placebo et nocebo

L'effet placebo est assez connu du grand public et largement étudié par les scientifiques. C'est quand une intervention neutre provoque chez le patient des effets positifs sur sa santé. Une meilleure humeur, plus d'énergie, un bien-être amélioré. Les paroles rassurantes d'un médecin peuvent aussi avoir un effet placebo. Sans rien soigner, l'effet placebo peut tout de même améliorer l'état général du patient.

L'effet nocebo est défini comme suit : un traitement inoffensif, qui lorsqu'il est administré, est associé à des effets négatifs ou une aggravation de certains symptômes en raison des attentes négatives du patient ou son état psychologique. Les deux phénomènes sont en grande partie psychologique, mais induisent des symptômes réels : positifs pour l'effet placebo, négatifs pour le nocebo.

La peur des vaccins pourrait-elle produire un effet nocebo ? © New Africa, Adobe Stock
La peur des vaccins pourrait-elle produire un effet nocebo ? © New Africa, Adobe Stock

76 % des effets secondaires post-vaccin d'origine psychosomatique

Une méta-analyse parue dans Jama Network...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles