LeBron James dans le cercle fermé des sportifs milliardaires

·2 min de lecture
LeBron James à la première de “Space Jam: Nouvelle Ère” le 12 juillet 2021, à Los Angeles, en Californie. (Photo: Amy Sussman via Getty Images)
LeBron James à la première de “Space Jam: Nouvelle Ère” le 12 juillet 2021, à Los Angeles, en Californie. (Photo: Amy Sussman via Getty Images)

BASKET - Il était annoncé que LeBron James deviendrait milliardaire en 2021, et c’est bien le cas. A en croire le site spécialisé Sportico, la star des Los Angeles Lakers a profité de l’excellent départ de “Space Jam: Nouvelle Ère” au cinéma (32 millions de dollars pour sa première semaine d’exploitation aux États-Unis), dans lequel il joue le rôle principal, pour franchir la barrière symbolique du milliard de dollars de revenus.

Si l’on récapitule, le “King” a engrangé 300 millions de dollars revenus depuis son arrivée en NBA en 2003, et ses activités en dehors des parquets lui ont rapporté 700 millions supplémentaires dont 100 par an provenant de ses sponsors, rapporte Sportico.

Il suit ainsi les traces de Michael Jordan, à la tête d’une fortune de près de 2 milliards de dollars, même si ce dernier n’est officiellement devenu milliardaire. qu’en 2014 soit une décennie après sa retraite sportive.

Bientôt rejoint par Kevin Durant?

Et si l’on s’attarde sur les sportifs en activité, ils ne sont que six (en comptant LeBron James), à avoir atteint ce seuil: Roger Federer, Tiger Woods, Floyd Mayweather, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Dans l’actuelle sphère NBA, le quadruple MVP est donc le seul. Toujours d’après Sportico, il pourrait être rejoint par Kevin Durant, dont la fortune pèse près de 600 millions de dollars, grâce à son fonds d’investissement Thirty-Five Ventures, son contrat avec Nike et son salaire chez les Brooklyn Nets.

Si les basketteurs et sportifs milliardaires sont rares, cela pourrait changer à l’avenir. En cause? L’explosion des contrats en NBA, qui pourrait permettre à des stars de la nouvelle génération comme Zion Williamson ou encore Luka Doncic d’affoler les compteurs. Ce dernier, âgé de 22 ans, peut d’ailleurs déjà prolonger cet été pour un contrat de 200 millions de dollars s’étalant de 2022 à 2027 avec les Dallas Mavericks.

À voir également sur Le HuffPost: NBA: les Milwaukee Bucks remportent leur premier titre depuis 50 ans, scènes de liesse dans la ville

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles