L'eau potable, préoccupation majeure à Haïti deux semaines après le séisme

·1 min de lecture

Le tremblement de terre a tari les sources et enseveli des puits. Plusieurs organisations internationales s’activent dans les départements sinistrés pour permettre à la population de retrouver le précieux liquide.

Avec nos envoyés spéciaux à Saint-Louis-du-Sud, Stefanie Schüler et Nicolas Benita

À Saint-Louis-du-Sud, dans le département du Sud, des hommes haïtiens installent un tuyau dans un puits rempli d’eau verdâtre. À l’aide d’un générateur et d’une pompe, l’eau est aspirée dans un filtre. Quand elle sort de l’autre côté, l’eau est potable. Ce système de purification a été apporté par l’ASB, une ONG de la coopération allemande en Haïti. « Ce système est mobile et nous permet d’intervenir dans plusieurs endroits par jour », explique Axel Schmidt, le coordinateur des actions d’urgence.

► À écouter aussi : Haïti: après le séisme, le défi de la reconstruction des écoles détruites

Pour que cette action soit durable, les humanitaires ont partagé leur savoir-faire avec une organisation haïtienne partenaire. « Nous avons formé une douzaine de personnes des villes de Saint-Louis-du-Sud et de Tiburon, explique Obenson Julien, spécialiste haïtien dans la gestion des risques et des désastres. Et ces gens peuvent maintenant manier le système de purification sans aucun problème ».

« C’est super de constater que ce n’est plus nous qui faisons fonctionner cet appareil, mais les membres de notre organisation partenaire et les habitants du village. Ils savent faire », se félicite Axel Schmidt, de l'ONG ASB.

Système mobile

Une longue file de femmes et d’enfants s’est formée devant le système de purification. La nouvelle d’une distribution d’eau potable s’est répandue à travers le village en quelques minutes. « C’est un voisin qui me l’a dit, raconte une femme. Je suis venue tout de suite. On est content, on nous apporte enfin de l’eau potable. C’est vraiment important pour nous. »

Les humanitaires repartent ce week-end en Allemagne, laissant derrière eux six systèmes mobiles de purification d’eau entre les mains de leurs partenaires haïtiens.

► À lire aussi : Séisme en Haïti: aux Cayes, la vulnérabilité des femmes et des enfants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles