Lea Michele raciste ? La star de Glee au coeur d'une vive polémique

Les États-Unis font face à une vague de contestations sans précédent. La mort de George Floyd, un Afro-Américain, pendant une interpellation a mis le feu aux poudres. La victime a été asphyxiée, ne pouvant plus respirer alors qu’un policier appuyait son genou sur sa gorge. Un crime que bon nombre de célébrités ont condamné. C’est le cas de Lea Michele qui écrivait sur Twitter : « George Floyd ne le méritait pas. Ce n'était pas un incident isolé et cela doit prendre fin. #BlackLivesMatter ».

Dans la foulée, l’une de ses ex-collègues dans la série Glee, Samantha Marie Ware, a balancé que l’ex de Cory Monteith n’était pas la mieux placée pour condamner les actes racistes. L’actrice qui jouait le rôle de Jane Hayward dans la série à succès se souvient de l’« enfer » que lui faisait vivre Lea Michele pendant les tournages, évoquait alors des « micro-agressions traumatisantes » de la part de la star de la série. Sur Twitter, Samantha Marie Ware écrit : « N’oublie pas quand tu as fait de mon premier concert télévisé un enfer vivant !?! Parce que je n’oublierai jamais. Je crois que tu avais dit à tous que tu en avais l’opportunité, tu aurais ‘ch** dans ma perruque!’ Parmi d’autres micro-agressions traumatiques qui m’ont fait remettre en question une carrière à Hollywood ». Le tout écrit en majuscules.

« Tu ne me laissais pas m’asseoir »

Samantha Marie Ware a été soutenue sur Twitter par d’autres acteurs de la série parmi lesquels Amber Riley, Alex Newell ou encore Dabier Snell, qui a

Retrouvez cet article sur GALA

Mort à 30 ans de Gregory Tyree Boyce (Twilight) : les causes de son décès révélées
Laury Thilleman : cette secrétaire d’Etat qui l’a appelée pendant le confinement
PHOTO - Charlene de Monaco réapparaît aux côtés d’Albert... dans un look surprenant
Les 12 coups de midi : les doux mots d’Eric pour l'anniversaire de Paul
Najat Vallaud-Belkacem « triste et atterrée » pour la fin politique de son ancien mentor Gérard Collomb