Le vaccin AstraZeneca doit être réservé aux plus de 55 ans en France, selon la HAS

Geoffroy Clavel
·Rédacteur en chef
·1 min de lecture
Astrazeneca (Photo: AFP)
Astrazeneca (Photo: AFP)

La Haute autorité de la Santé donne son feu vert à la reprise de la vaccination avec AstraZeneca mais recommande de la réserver aux plus de 55 ans par mesure de précaution.

VACCIN - La veille, l’Agence européenne des médicaments (EMA) estimait que le vaccin AstraZeneca était “sûr et efficace”. Ce vendredi, la Haute autorité de santé (HAS) française a tout de même jugé nécessaire de restreindre son usage aux plus de 55 ans. Un comble quand on pense que le même vaccin avait un temps été recommandé par la même autorité sanitaire au seul public âgé de moins de 65 ans.

Techniquement, la Haute autorité de santé (HAS) donne donc son feu vert à la reprise “sans délai” de la vaccination avec le sérum du laboratoire suédo-britannique mais elle recommande de le réserver aux personnes de 55 ans et plus.

Cette restriction a été décidée car les graves ―et rares― troubles de la coagulation qui avaient motivé la suspension de ce vaccin dans plusieurs pays européens ont uniquement été observés chez des moins de 55 ans, a précisé l’autorité de santé française. Il y a eu trois cas en France, a-t-elle ajouté.

Quid des primovaccinés de moins de 55 ans?

Si le gouvernement suit ces recommandations, que va-t-il advenir des moins de 55 ans qui ont déjà reçu une première dose de vaccin AstraZeneca, dont beaucoup sont de jeunes soignants? Sur cette question, la HAS temporise, précisant qu’elle “se positionnera très..

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu peut également vous intéresser :