Le vaccin anti-Covid-19 obligatoire est-il une solution?

Alix Coutures
·Journaliste
·2 min de lecture
Dans un entretien au Monde ce samedi 14 novembre, Jean-Castex a déclaré que sa crainte était que "les Français ne se fassent pas assez vacciner"  (Photo: LisLud via Getty Images)
Dans un entretien au Monde ce samedi 14 novembre, Jean-Castex a déclaré que sa crainte était que "les Français ne se fassent pas assez vacciner" (Photo: LisLud via Getty Images)

VACCIN - Serons-nous bientôt tous vaccinés contre le Covid-19? La question a surgi dans le débat politique depuis les résultats encourageants sur le front anti-covid et l’annonce ce mercredi 18 novembre d’une efficacité à 95% du vaccin des laboratoires Pfizer et BioNtech.

Toute la question est de savoir si ce vaccin sera utilisé une fois qu’il sera disponible. “Ma crainte, c’est que les Français ne se fassent pas assez vacciner”, a mis en garde le Premier ministre Jean Castex dans un récent entretien au Monde. Une inquiétude justifiée par un récent sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et Franceinfo qui révélait qu’un Français sur deux refuserait de s’y soumettre. Selon cette même étude, 60% des Français sont contre l’obligation de se faire vacciner. Or pour atteindre une immunité collective, 60 à 70% de la population doit se faire vacciner d’après plusieurs spécialistes.

“C’est obligatoire”, a donc tranché l’écologiste Yannick Jadot sur franceinfo le 10 novembre. D’autres personnalités ont plaidé pour un vaccin obligatoire, comme Gérard Larcher, président LR du Sénat ou Daniel Cohn-Bendit. Mais le remède n’est-il pas pire que le mal? Ne risque-t-il pas de porter atteinte aux libertés individuelles des Français?

Aujourd’hui, comme l’explique le site officiel vaccination-info-service.fr, il faut légiférer pour rendre le vaccin obligatoire. Comme en 2018, lorsque onze vaccins ont par exemple été imposés aux enfants après qu’un projet de loi défendu par l’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn a été approuvé par l’Ass...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.