Vaccin anti-Covid-19: comment des personnes non prioritaires sont quand même vaccinées

Alix Coutures
·Journaliste
·1 min de lecture
Des patients font la queue pour se faire vacciner contre le Covid-19 à l'hôpital de Mercy, à Metz (Grand Est) le 14 janvier 2021  (Photo: JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Des patients font la queue pour se faire vacciner contre le Covid-19 à l'hôpital de Mercy, à Metz (Grand Est) le 14 janvier 2021 (Photo: JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

SANTÉ - Professionnels de santé de moins de 50 ans en bonne santé, jeunes, policiers, membres du personnel administratif, politiques... Depuis le début de la campagne de vaccination lancée le 27 décembre dernier avec un calendrier bien précis, certains Français non prioritaires ont eu accès au vaccin contre le Covid-19 alors qu’ils n’y avaient pas droit.

Des privilèges qui passent mal, à l’heure des tensions d’approvisionnement des doses. Si ce lundi 15 février, plus de 2 millions de personnes ont reçu la première dose du vaccin anti-Covid, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, de nombreux plus de 75 ans peinent encore à prendre un rendez-vous, faute de disponibilité sur les plateformes d’inscription.

Pourtant, d’ici la fin février, date à laquelle la vaccination pourrait être élargie aux personnes âgées de 65 à 74 ans, l’objectif est de vacciner 4 millions de personnes prioritaires, a rappelé ce lundi Alain Fischer, le “Monsieur Vaccin” du gouvernement. Comment, malgré une stratégie gouvernementale bien ficelée, un public non éligible a-t-il eu accès à la vaccination? Pour rappel, au lancement de la campagne seules les personnes âgées résidant en Ehpad étaient prioritaires, mais depuis le 18 janvier dernier, les Français de plus de 75 ans hors Ehpad et les personnes atteintes de pathologies à haut risque peuvent également se faire vacciner.

Des jeunes sur les plateformes en ligne

Le premier facteur est logistique. La prise de rendez-vous peut se faire en ligne, via trois prestataires privés, Doctolib, Maiia ou Keldoc, accessibles depuis le site du gouvernement Sante.fr. L’objectif est de fluidif...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.