Le siège du PS à Ivry victime d'un cambriolage ciblé

Romain Herreros
·Journaliste politique
·1 min de lecture
Cérémonie de vœux 2020 au siège du PS à Ivry (illustration) (Photo: THOMAS SAMSON via Getty Images)
Cérémonie de vœux 2020 au siège du PS à Ivry (illustration) (Photo: THOMAS SAMSON via Getty Images)

POLITIQUE - Un casse qui fait tiquer l’état major socialiste. Ce mercredi 6 janvier, le Canard enchaîné révèle que le siège du PS à Ivry-sur-Seine dans le Val-de-Marne a été victime d’un cambriolage plutôt louche, dans la nuit du 1er au 2 janvier. Selon Libération, le parti à la rose va par ailleurs déposer plainte “dans les prochaines heures”.

Si c’est la circonspection qui règne chez les proches d’Olivier Faure, c’est parce que le scénario ne semble pas vraiment coller à celui d’un cambriolage classique, consistant à s’emparer d’objets de valeurs à des fins de recel.

“Le ou les voleurs se sont emparés d’ordinateurs très précis. C’est comme s’ils savaient ce qu’ils cherchaient”, écrit l’hebdomadaire satirique, précisant que des “des carnets de notes, numérotés et bien rangés, du chef de cabinet d’Olivier Faure ont également été consultés”.

Auprès de Libération, le porte-parole du premier secrétaire du PS confirme: “très peu de trucs volés, quelques ordinateurs mais beaucoup de recherche dans les tiroirs, dans les placards”. Avant d’ajouter: “C’est assez étrange”.

D’autant plus étrange que les voleurs n’ont pas pris la centaine d’euros en liquide qui traînait dans un tiroir. Pour autant, pas question de tomber dans la paranoïa côté socialiste, où des précautions avaient été prises concernant ses informations sensibles. “L’essentiel de nos infos n’est pas physiquement présent au siège: elles sont dans le cloud et sur des serveurs sécuris&eacut...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.