Le roi Philippe rappelle l'urgence pour la Belgique de former un gouvernement

Le roi des Belges hausse le ton à l'occasion de son allocution de Noël. Le roi Philippe appelle à la formation rapide d'un gouvernement à même de prendre des décisions fortes pour le pays :

"Aujourd’hui, il est capital que nous mettions en place le plus rapidement possible un gouvernement fédéral de plein exercice, capable de prendre des décisions équilibrées et de les porter ensemble avec fermeté. C’est ce sur quoi nous comptons tous, sans plus tarder."

Depuis un an, la Belgique s'est enfoncée dans une lente et longue crise politique. Le 9 décembre 2018, le gouvernement de Charles Michel était mis en minorité, le Premier ministre acceptant de rester en tête de l'exécutif pour gérer les affaires courantes. Mais depuis, Charles Michel a accepté de présider le Conseil européen. Il a dû abandonner son fauteuil de premier ministre à Sophie Wilmes, libérale francophone, première femme à occuper ce poste en Belgique.

Elle aussi est réduite aux seules affaires courantes surtout que les législatives de mai dernier ont plutôt complexifié que débloqué la situation.

Marqué par la percée de l'extrême-droite en Flandre, le scrutin a surtout plébiscité la N-VA, l'alliance néo-flamande, qui aujourd'hui bloque la mise en place d'une coalition dite arc-en-ciel qui pourrait débloquer l'imbroglio politique et éviter de revivre les sombres heures de 2010.

La Belgique était restée 541 jours sans gouvernement, un record mondial depuis battu par l'Irlande du Nord.