Le report des régionales 2021, nouveau casse-tête pour le gouvernement

Anthony Berthelier
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Le gouvernement face au casse-tête d'un nouveau report des régionales (photo d'illustration prise le 3 juillet 2020 à Paris) (Photo: BERTRAND GUAY via AFP via Getty Images)
Le gouvernement face au casse-tête d'un nouveau report des régionales (photo d'illustration prise le 3 juillet 2020 à Paris) (Photo: BERTRAND GUAY via AFP via Getty Images)

POLITIQUE - Mauvais choix ou choix mauvais. Le gouvernement s’apprête à trancher la question d’un nouveau report des élections régionales, prévues les 13 et 20 juin, sur la foi de l’avis du Conseil scientifique que Jean Castex a promis de “suivre strictement.” Jean-François Delfraissy et ses collègues doivent faire parvenir leur rapport ce dimanche 28 mars au Premier ministre.

Mais quelle que soit la décision finalement prise par l’exécutif, chaque option comporte son lot de risques. D’un côté, l’opposition ne veut pas entendre parler d’un nouveau changement de calendrier et agite le spectre d’une “manipulation politique.” Même la majorité LREM veut que le scrutin se tienne “coûte que coûte” au printemps.

De l’autre, les Français se disent massivement favorables à un nouveau report, alors que la troisième vague de coronavirus -et les restrictions qu’elle entraine- est au centre des débats et des attentions. Au milieu, le gouvernement, qui n’a pas grand-chose de positif à espérer de cette élection -au vu des rapports de force en présence- va avoir du mal à satisfaire tout le monde.

Les oppositions font monter la pression...

Concrètement, l’avis que doit rendre le Conseil scientifique est prévu dans le cadre de la loi, votée en février dernier par l’Assemblée nationale, portant sur le premier report des élections régionales et départementales de mars à juin. L’instance doit éclairer le gouvernement “sur l’état de l’épidémie de Covid-19, sur les risques sanitaires à prendre en compte et sur les adaptations nécessaires à la tenue des scrutins et des camp...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.