Donald Trump a convaincu Lil Wayne avec son "plan Platine"

Lisa Kassab
·2 min de lecture
Lil Wayne durant un match de la NBA à Miami, le 28 avril 2012. (Photographie d'Andrew Innerarity pour Reuters) (Photo: Andrew Innerarity / Reuters)
Lil Wayne durant un match de la NBA à Miami, le 28 avril 2012. (Photographie d'Andrew Innerarity pour Reuters) (Photo: Andrew Innerarity / Reuters)

ÉLECTIONS AMÉRICAINES - Après avoir été un temps soutenu par Kanye West, Donald Trump a reçu l’appui notable du rappeur Lil Wayne pour les élections présidentielles du 3 novembre prochain.

Après une rencontre entre l’actuel président des États-Unis et le rappeur, l’artiste originaire de Louisiane a annoncé se ranger du côté du candidat républicain, dans un tweet publié ce jeudi 29 octobre.

S’affichant tout sourire, l’interprète de “Lollipop” - dreadlocks blondes, tatouages faciaux, col roulé sous un ample pull à col V - a salué la réforme pénale du président et une de ses mesures pour les Afro-Américains. Les deux hommes s’étaient entretenus pour évoquer le plan de l’administration de Donald Trump à destination de la communauté noire.

“Je viens d’avoir une super réunion avec Donald Trump. En plus de ce qu’il a fait avec la réforme de la justice pénale, le “plan Platine” va donner à la communauté une véritable appropriation politique. Il a écouté ce que nous avions à dire aujourd’hui et a assuré qu’il pouvait nous satisfaire et qu’il le ferait”, a tweeté Lil Wayne.

Un soutien dénoncé par le rappeur 50 Cent, qui s’était pourtant lui-même récemment rangé derrière Donald Trump, par crainte d’une hausse brutale des impôts sous Joe Biden, avant de faire volte-face. Un autre rappeur, Ice Cube, a indiqué avoir travaillé avec l’équipe de campagne du milliardaire républicain. Sans toutefois dévoiler pour quel candidat il comptait voter.

“Mais non, Wayne, jamais je n’aurais posé pour une photo pareille”

C’est quoi le “plan Platine”?

Donald Trump a récemment dévoilé un plan visant à convaincre les Noirs américains de se rallier à sa candidature. Prévoyant d’élargir les initiatives économiques existantes que le président a mises en place pendant son premier mandat, ce plan a pour ambition de renforcer la prospérité économique des citoyens noirs.

Parmi les propositions symboliques de ce plan: poursuivre le Ku Klux Klan et l’Antifa en tant qu’organisations terroristes et faire du “Juneteenth” (jour qui commémore la fin de l’esclavage aux États-Unis) un jour férié.

Le plan propose également de faire du lynchage un crime de haine à l’échelon fédéral.

À voir également sur Le HuffPost: Melania Trump effectue son premier meeting en solo pour la campagne de son mari

LIRE AUSSI:

Donald Trump choque en imaginant Joe Biden assassiné juste après l'élection

Avant les élections américaines, Walmart retire les armes à feu de ses magasins

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.