Le "prince" de l'EI à Aden tué par la police yéménite

ADEN (Reuters) - Les forces de sécurité yéménites ont annoncé la mort samedi d'un chef de la branche locale du groupe Etat islamique au cours d'une fusillade à Aden, dans le sud du Yémen. Un membre des unités antiterroristes a également été tué.

Saleh Nasser Fadhl al Bakchi, qui avait le titre de "prince" pour la région d'Aden, a été encerclé par la police dans une maison où il se trouvait en compagnie d'autres activistes.

Il a refusé de se rendre et a été abattu dans un échange de coups de feu, a déclaré la police d'Aden, qui a posté une photo de son corps ensanglanté sur les réseaux sociaux. Trois autres activistes ont été arrêtés.

Daech s'est implanté au Yémen à la fin 2014, en profitant de la guerre civile entre les rebelles chiites houthis et les forces fidèles au gouvernement du président en exil Abd-Rabbou Mansour Hadi, reconnu par la communauté internationale.

Les attaques du groupe djihadiste, principalement dans le sud du pays, ont fait des centaines de morts.

(Mohammed Mukhashaf; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles