Le pilote du MiG-23 dit que son avion a été abattu

Le pilote d'un MiG-23 de l'aviation gouvernementale syrienne qui s'était éjecté avant que son appareil s'écrase en territoire turc samedi a été retrouvé et hospitalisé, rapporte dimanche l'agence de presse turque Dogan. /Photo prise le 4 mars 2017/REUTERS

ANKARA (Reuters) - Le pilote du MiG-23 de l'armée de l'air syrienne qui s'est écrasé samedi du côté turc de la frontière a déclaré aux autorités turques que son appareil avait été abattu, alors qu'il allait bombarder la région d'Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, rapporte dimanche l'agence de presse officielle Anatolie.

Le pilote, qui a réussi à s'éjecter, a été retrouvé par une équipe de secours turque et a été hospitalisé dans la province de Hatay. Son MiG-23 avait décollé de Lattaquié, dans le nord-ouest de la Syrie, a dit le pilote.

Le pilote, qui est âgé de 56 ans, souffre de fractures, notamment à la colonne vertébrale, mais ses jours ne sont pas en danger, a dit une porte-parole de l'hôpital.

(Ece Toksabay; Gilles Trequesser et Eric Faye pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages