Le Pen se pose en garante d'une "alternance fondamentale"

Marine Le Pen s'est présentée dimanche, à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle française, comme l'incarnation d'une "alternance fondamentale", par opposition à Emmanuel Macron, son adversaire du second tour. /Photo prise le 23 avril 2017/REUTERS/Pascal Rossignol

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen s'est présentée dimanche, à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle française, comme l'incarnation d'une "alternance fondamentale", par opposition à Emmanuel Macron, son adversaire du second tour.

"Vous avez le choix de l'alternance, la vraie", a déclaré la présidente du Front national (FN) à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), où elle a attendu les résultats.

Elle a par ailleurs lancé un appel "à tous les patriotes sincères" afin qu'il se rallient à elle avant le 7 mai.

C'est la deuxième fois, après la présidentielle de 2002, que le parti d'extrême droite parvient au second tour.

(Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages