Le parti communiste propose un congé paternité obligatoire à 21 jours

Lucie Hennequin
Une proposition de loi visant à réformer le congé paternité a été déposée jeudi 4 juin par Marie-George Buffet.

FAMILLE - C’est au tour des communistes de porter un texte sur le congé paternité. Selon les informations du HuffPost, une proposition de loi visant à le réformer a été déposée jeudi 4 juin par Marie-George Buffet. La députée communiste et son groupe souhaitent allonger le congé paternité de 11 à 21 jours et le rendre obligatoire.

Lors d’une réunion publique le 6 mars dernier, Fabien Roussel avait présenté “l’allongement du congé paternité” comme “la mère de toutes les batailles” en ce qui concerne l’égalité entre les hommes et les femmes. Des paroles qui sont donc suivies par un acte, une proposition de loi enregistrée à l’Assemblée nationale.

“Les pères le demandent”

Le texte propose donc d’allonger la durée du congé de naissance, actuellement de 3 jours, à 5 jours. Et de porter celle du congé paternité de 11 jours à 21 jours (28 jours pour une naissance multiple). “Ces durées ont été choisies en suivant les recommandations du rapport de l’Igas réalisé en 2018”, détaille au HuffPost le cabinet de Marie-George Buffet.

Un rapport d’évaluation du congé de paternité commandé par le Premier ministre à l’Inspection générale des affaires sociales mais qui n’a pas été suivi de mesures concrètes, même si la secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa s’est récemment déclarée en faveur de son allongement.

“Les conditions sont réunies : les pères le demandent, les entreprises sont prêtes, l’État peut le financer. Avec Bruno Le Maire et Adrien Taquet, nous voulons un congé de trois ou quatre semaines”, avait-elle affirmé dans une interview donnée le 7 mars 2020 au JDD.

Congé paternité obligatoire

Le PCF propose aujourd’hui une prise du congé “obligatoire” à laquelle le salarié “ne peut renoncer”. Ce qui induit à la fois une obligation pour le salarié et pour son employeur. “C’est une manière symbolique d’impliquer le père dans cet événement, souligne-t-on au cabinet de Marie-George Buffet. Ça oblige le salarié à le prendre et du même coup...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post