Le mobile du tueur de Newtown à jamais mystérieux?

Hommage d'un artiste de rue aux victimes de la tuerie de Newtown en juin dernier à New York, six mois après le massacre. Selon le rapport du procureur du Connecticut rendu public lundi, on ne connaîtra sans doute jamais les motivations d'Adam Lanza, l'auteur de la tuerie de l'école Sandy Hook de Newtown le 14 décembre 2012. /Photo prise le 14 juin 2013/REUTERS/Eduardo Munoz

NEWTOWN, Connecticut (Reuters) - On ne connaîtra sans doute jamais les motivations d'Adam Lanza, l'auteur de la tuerie de l'école Sandy Hook de Newtown le 14 décembre 2012, conclut le rapport du procureur du Connecticut rendu public lundi.

Le jeune homme de 20 ans a commencé par tuer sa mère, Nancy Lanza, avant de se rendre dans cette école élémentaire qu'il avait fréquenté enfant. Il y a massacré 26 personnes, dont 20 enfants âgés de six à sept ans, avant de se donner la mort.

Dans son rapport, le procureur annonce la clôture de l'enquête criminelle, qui se borne à conclure qu'Adam Lanza a agi seul et planifié son acte, mais n'en a pas discuté avec d'autres.

"Une question évidente demeure: 'Pourquoi le tireur a-t-il tué vingt-sept personnes, dont vingt enfants?' Malheureusement, il ne sera peut-être jamais possible de répondre à cette question de manière probante", peut-on lire.

Cette tuerie, la plus sanglante depuis celle du campus de l'université Virginia Tech en 2007 (33 morts), a relancé le débat sur la détention et la vente d'armes aux Etats-Unis.

L'école a été démolie le mois dernier.

Dan Burns; Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Tangi Salaün