Le ministre turc des AE ne pourra faire campagne à Rotterdam

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu ne sera pas autorisé à faire campagne pour le référendum organisé le 16 avril dans son pays lors de sa visite samedi à Rotterdam, a annoncé vendredi le maire de la ville. /Photo prise 8 mars 2017/REUTERS/Fabrizio Bensch

ROTTERDAM (Reuters) - Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu ne sera pas autorisé à faire campagne pour le référendum organisé le 16 avril dans son pays lors de sa visite samedi à Rotterdam, a annoncé vendredi le maire de la ville.

"Il dispose de l'immunité diplomatique et de fait nous le traiterons avec respect mais nous disposons d'autres instruments pour interdire que certaines choses se produisent dans l'espace public", a déclaré le maire Ahmed Aboutaleb.

La visite de ministres turcs dans différents pays d'Europe pour faire campagne en faveur du référendum destiné à accroître les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan a provoqué une forme de malaise dans ces Etats.

Le sujet s'est même invité dans la campagne pour les élections législatives au Pays-Bas où Geert Wilders, le leader de l'extrême droite néerlandaise, a demandé l'interdiction du territoire aux membres du gouvernement turc.

(Thomas Escritt; Pierre Sérisier pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages