Le ministre iranien de la Défense rencontre Assad en Syrie

LE MINISTRE IRANIEN DE LA DÉFENSE EN VISITE EN SYRIE
Le ministre iranien de la Défense, Amir Hatami (photo), est arrivé dimanche en Syrie pour y rencontrer "d'importants responsables de la défense et de l'armée", rapporte l'agence iranienne Tasnim. /Photo prise le 4 avril 2018/REUTERS/Sergei Karpukhin (Reuters)

GENEVE (Reuters) - Le ministre iranien de la Défense, Amir Hatami, est arrivé dimanche en Syrie pour y rencontrer le président Bachar al Assad et "d'importants responsables de la défense et de l'armée", rapporte l'agence iranienne Tasnim.

Ce déplacement de deux jours apparaît comme un pied-de-nez à l'adresse des Etats-Unis, qui ont réclamé avec insistance ces derniers temps, et encore cette semaine par la voix du conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton, le retrait des forces iraniennes de Syrie, où elles soutiennent Bachar al Assad.

"Nous espérons jouer un rôle utile pour la reconstruction de la Syrie", a déclaré Amir Hatami à son arrivée en Syrie, selon des propos rapportés par l'agence Fars.

"Non seulement les peuples de la région mais aussi les peuples du monde entier sont redevables des batailles qui ont eu lieu contre les terroristes en Syrie", a ensuite souligné le ministre iranien lors de sa rencontre avec Assad.

"Les relations entre les deux pays sont fortes et stables", a commenté le chef de l'Etat syrien.

Anir Hatami a également rencontré son homologue syrien Ali Abdullah Ayoub. Il a déclaré que l'Iran pouvait aider la Syrie à accroître son arsenal militaire.

De hauts responsables iraniens ont déclaré que leurs forces étaient présentes en Syrie à l'invitation du gouvernement de Damas et qu'ils n'avaient pas le projet de les retirer à court terme.

Plus de 1.000 combattants iraniens, dont des officiers de haut rang de l'unité d'élite des Gardiens de la révolution, sont morts en Syrie depuis le début du conflit en 2012.

(Babak Dehghanpisheh; Tangi Salaün et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)