Le Meilleur pâtissier : "Beauferie" "il faut grandir" "ça me fout mal à l'aise", les twittos exaspérés par les allusions coquines de l'épisode consacré à l'amour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·5 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce mercredi 25 novembre 2021 sur M6, le Meilleur Pâtissier a mis à l'honneur l'amour et la sensualité avec la célèbre semaine "50 nuances de crème", référence au roman érotique 50 nuances de Grey. Au programme : allusions coquines, musiques suggestives et gâteaux caliente. Mais aussi beaucoup (trop) de lourdeur, du point de vue des internautes, nombreux à exprimer leur exaspération sur twitter.

Capture écran M6 direct/Le Meilleur Pâtissier
Capture écran M6 direct/Le Meilleur Pâtissier

Après le départ de la jeune Anne-Loup la semaine dernière, la compétition s'est intensifiée ce jeudi 25 novembre 2021 dans le Meilleur Pâtissier. Les huit candidats encore en lice se sont affrontés à coup de créations sucrées, sur le thème sexy 50 nuances de crème. Une thématique bien connue des plus fidèles téléspectateurs de l'émission, puisqu'elle revient chaque année, à l'image des spéciales "Halloween" et "enfants".

Pour commencer, Cyril Lignac a mis les pâtissiers amateurs au défi osé de réaliser des desserts "montés à la verticale" et à la banane. L'un des fruits les plus difficiles à travailler dans la pâtisserie, comme l'a admis le chef d'M6, qui espérait lors de la dégustation atteindre "le 7ème ciel". Très vite, l'épreuve a été prétexte a des allusions coquines appuyées : alors que Mohamed qui avait choisi d'utiliser le gingembre dans son gâteau a annoncé que Cyril Lignac aurait "du mal à dormir", Mercotte a regretté la taille du dessert d'Aya. "C'est un peu timide, c'est frustrant", a-t-elle rétorqué en riant lorsque la candidate lui a annoncé une hauteur de 11cm. "Apparemment pour Mercotte, la taille compte", a poursuivi cette dernière, en tentant d'élever son gâteau.

Au moment de la dégustation, c'est surtout l'animatrice Marie Portolano qui s'est lâchée sur les allusions grivoises. "Tu as mis un peu de crème au bout ?!", a-t-elle réagi face au gâteau de Jérôme composé d'une empilade de choux. Ce à quoi ce dernier a répondu du tac au tac "Cela glisse mieux après !". Alors que Paul-Henry présentait ensuite son gâteau-fusée duquel il avait ôté le sommet pour permettre au jury de voir l'intérieur, la présentatrice s'est exclamée : "Ah d'accord, tu peux décalotter ta fusée !". Une succession de sorties un peu attendues, qui ont exaspéré les internautes, dont beaucoup ont gardé à l'esprit que la plus jeune des candidates n'a que 16 ans...

Toujours dans le thème de la sensualité, l’épreuve technique de Mercotte consistait en la réalisation d'une "étreinte", un gâteau représentant un couple enlacé, composé d’une pâte feuilletée, d’une ganache montée, et d’une compotée fraise-gingembre, le tout surmonté de deux plaques en chocolat. "Je vous préviens, la température va encore monter d'un cran !", a déclaré Marie Portolano. Sur twitter, c'est surtout la gêne qui est montée d'un cran lorsque les internautes ont découvert le visuel très explicite du gâteau. S'il représentait une étreinte comme son nom l'indique, on y voyait surtout un homme embrasser sensuellement la poitrine d'une femme...

VIDÉO - La Minute de Cyril Lignac

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles