Le Meilleur Pâtissier 8 : Mercotte accusée de "triche" par les internautes pour son épreuve technique

Wassila Djellouli
Journaliste lifestyle

Ce 9ème épisode de la nouvelle saison du Meilleur Pâtissier faisait ce mercredi 6 novembre honneur aux princes et princesses. Si le monde des contes de fées a dans l'ensemble plutôt enchanté les six candidats encore en course, ils n'en ont pas moins déchanté au moment de la redoutable épreuve technique de Mercotte. Plus que jamais, il leur a été très difficile, voire impossible, de présenter un gâteau à la hauteur de celui de la blogueuse culinaire. Mais il y a peut-être une raison cachée à cela...

Capture écran M6

Les candidats la redoutent, mais les spectateurs les plus moqueurs l'attendent avec impatience. Chaque semaine, l'épreuve technique est l'occasion pour ces derniers de s'esclaffer devant des répliques ratées des gâteaux de Mercotte. Il faut dire que pour les réaliser, les candidats disposent d'un temps minuté, et d'une recette... à trous ! Auxquels s'ajoute bien sûr la pression grandissante de la compétition.

Mais si leurs gâteaux étaient ce mercredi si peu conformes à celui présenté par Mercotte à Cyril, c'est peut-être exceptionnellement pour une toute autre raison : Mercotte aurait un peu “triché” lors de la préparation de son gâteau de la semaine, et se serait bien gardée de le préciser.

C'est en tout cas la théorie avancée par de nombreux twittos durant la soirée. Le gâteau de la controverse ? Une marquise, dessert glacé recouvert d'une robe à volants en meringue italienne et surmonté d'un buste de femme à modeler en pâte à sucre. Une création volumineuse et complexe qui a demandé de véritables talents de sculpteurs aux candidats.

Capture écran M6

Problème, avec ses innombrables détails et sa régularité parfaite, le buste de Mercotte n'a pas paru aux yeux de certains avoir été réalisé dans les mêmes conditions. Pour une bonne poignée d'internautes, la comparse de Cyril Lignac aurait en effet utilisé un moule, qu'elle n'aurait pas daigné prêter aux pâtissiers en compétition.

Résultat inévitable : au moment de la dégustation à l'aveugle, les marquises de ces derniers ont un peu souffert de la comparaison. Alors que celle de François avait l'air de porter des dreadlocks, celle de Stéphanie a été qualifiée de “Peggy la marquise” par le jury en raison de son nez de cochon.


Quant à celle de Mohamed, qui a déclaré avec humour n’avoir jamais joué avec de la pâte à modeler durant son enfance au Maroc, elle était de son propre aveu un parfait mélange entre l'un des sept nains de Blanche-Neige et le Père Noël. Un gros raté (voire un hors sujet) qui lui vaudra en partie son élimination à la fin de l'émission...