Le Meilleur Pâtissier 2020 : Margaux valorisée par Cyril Lignac devant Pierre Hermé, les internautes la jugent favorisée

Wassila Djellouli
·Journaliste lifestyle
·4 min de lecture

Ce mercredi soir, Cyril Lignac a loué le talent de Margaux devant le chef pâtissier Pierre Hermé, avant de décider avec Mercotte qu'elle obtiendrait le tablier bleu. Un initiative qui est passée comme un traitement de faveur aux yeux de beaucoup d'internautes.

Capture M6 replay/Le Meilleur Pâtissier
Capture M6 replay/Le Meilleur Pâtissier

Cette semaine, les candidats du Meilleur Pâtissier ont mis le cap vers l'Alsace, d'où sont originaires Élodie et Siham. Une grosse pression pour ces deux dernières qui avaient encore en mémoire le départ de l'Américain François-Xavier, lors de la semaine spéciale États-unis. Pour commencer, les huit pâtissiers amateurs encore en lice ont dû revisiter le mannele, bonhomme en pain d'épices (ou brioché) alsacien. Loin de se contenter de préparer un biscuit comme la plupart de ses camarades, Margaux a joué la carte de l'originalité en confectionnant un personnage en macarons. Une prise de risque chaleureusement saluée par Mercotte et par Cyril, qui a ainsi qualifié ces derniers de “macarons de pro”, au point de faire l’impasse sur un dosage d'épices un peu trop faible. Chance que n’ont pas eu certains de ses camarades, comme l’ont remarqué les twittos.

Motivée par ces compliments, la jeune femme a continué à oser lors de l'épreuve créative : comme ses concurrents, la sudiste était mise au défi de représenter un symbole du patrimoine alsacien sous forme de gâteau. Alors que Siham a choisi la maison à colombages, et Élodie les œufs de cigogne, Margaux elle, a opté pour une poupée alsacienne en volume. La benjamine du concours souhaitait la concevoir avec une génoise à la bière, une ganache myrtille et un croustillant au bretzel, dans le souci de faire honneur gustativement à la région représentée. Pour cette épreuve, un grand pâtissier est venu rejoindre comme chaque semaine les rangs du jury : et cette semaine, il s'agissait du célèbre Pierre Hermé !

De quoi angoisser Élodie, qui a tendance à perdre ses moyens lorsque des grands chefs s'intéressent à son travail, mais aussi Margaux. Car avant le début de l'épreuve, Cyril Lignac n'a pas hésité à signaler à l'invité du jour que la candidate était la reine des macarons.

Une remarque qui a poussé la jeune femme à réaliser quelques macarons en sus, pour montrer l'étendue de ses talents. Sur la toile, beaucoup ont jugé que le chef d'M6 affichait là très clairement son favoritisme pour la jeune pâtissière. Et ce n'est pas la suite des événements qui leur aura fait penser le contraire : malgré une épreuve technique de Mercotte sur laquelle elle est arrivée en 6ème position seulement, Margaux s'est vu remettre le tablier bleu à la fin de la semaine. Une injustice selon certains twittos, qui estiment qu'il aurait dû revenir à Élodie ou Bouchra. Anaïs, elle, n’a pas pu y prétendre et a même été éliminée du concours à l’issue de cette semaine alsacienne.

A lire également :

Le Meilleur Pâtissier 2020 : cet animal réalisé par une candidate, que Cyril Lignac a admis ne pas connaître

Le Meilleur Pâtissier : les larmes de Margaux émeuvent les internautes

Le Meilleur pâtissier (M6) Mercotte : "La production ne voulait pas me faire prendre de risques"