Le Meilleur Pâtissier 2020 : Margaux plonge en enfer lors de la spéciale Halloween, les internautes la soutiennent

Wassila Djellouli
·Journaliste lifestyle
·4 min de lecture

Les favoris d'un concours ne sont jamais à l'abri de flancher. Et c'est ce qui est arrivé ce soir à la benjamine de la saison 2020 du Meilleur Pâtissier. À l'occasion de la soirée d'Halloween, Margaux a fait des choix regrettables, qui lui ont valu une critique (trop?) sévère de Mercotte et quelques larmes.

Capture écran M6 replay/Le meilleur pâtissier
Capture écran M6 replay/Le meilleur pâtissier

Depuis le début de la saison, Margaux, seule candidate du concours à avoir gagné sa place grâce à l'émission En Route pour le meilleur pâtissier, se démarque nettement de ses adversaires. À tel point que beaucoup d'internautes la voient déjà grande gagnante, tout en déplorant par avance le manque de suspense. Ces dernières semaines, la jeune pâtissière a pourtant dû faire face aux retours en grâce de quelques uns de ses concurrents, à commencer par Siham, ou encore Anaïs. Parallèlement, elle dévoilait malgré elle son talon d'Achille : l'épreuve de Mercotte. Plus créative que technicienne, Margaux s'est en effet retrouvée à plusieurs reprises dans le bas du classement lors des défis lancés par la grande amie de Cyril Lignac.

Et ce soir n'a pas fait exception. Son “gâteau du diable” censé comporter des flammes jaunes et rouges à l'intérieur, ainsi que des cornes et des queues en nougatine, ne l'a hissée qu'à la 8ème place (sur 10).

De quoi inspirer à Mercotte un commentaire intraitable “tu n'es pas bonne pour les techniques”, qui a fait pleurer la principale concernée. Une séquence désagréable aux yeux de certains internautes, qui ont jugé que la mamie du programme a tout simplement manqué de tact voire de coeur.

Mais si Margaux pleurait, c'est aussi car elle avait déjà raté la première épreuve et se savait en danger. Sa brioche perdue flambée au pastis avait en effet été jugée décevante et triste par les deux jurés.

Il ne lui restait donc qu'à briller lors de l'épreuve créative pour sauver sa peau. Le thème du soir ? Concevoir la pièce d'une maison hantée. La candidate, qui s'est vue confier la buanderie, s'est lancé le défi de réaliser une scène digne des plus grands films d'horreur : un monsieur ensanglanté après avoir été avalé par une machine à laver.

Alors que son visuel a séduit Mercotte “c'est gore, j'aime bien”, le goût a lui plu à Cyril Lignac qui a trouvé le gâteau “bon et équilibré”. Il n'en fallait pas plus pour éviter à Margaux l'élimination, au détriment d'Edouard, ex-tablier bleu qui a lui aussi dégringolé de façon vertigineuse du classement...

À lire également :

Le meilleur pâtissier : Cyril Lignac réalise-t-il vraiment ses gâteaux pour l'émission ?

Julia Vignali "brûlée au troisième degré" : cet accident qui la marquera à vie

Le meilleur pâtissier : les participants sont-ils payés ?