Le masque peut abîmer votre peau, voici comment éviter ces irritations

Myriam Roche

MASQUE - Pour éviter de contaminer les autres, les masques de protection sont conseillés dans les lieux publics en France; ils sont même obligatoires dans les transports en commun et dans certains commerces.Mais bien que le port de cette protection soit un geste barrière non négligeable, il peut avoir des effets négatifs. “Les frottements des élastiques et de la matière au niveau du bas du visage et beaucoup au niveau du nez provoquent des irritations”, précise au Huffpost LIFE, Flora Fischer, médecin spécialiste en dermatologie et vénéréologie.

Ces protections sont en effet très opaques, notamment les masques FFP2 et chirurgicaux. “Tout ce qu’on respire reste dans la partie basse du visage et est absorbé par la peau. Le dioxyde de carbone nous retombe sur la peau et elle ne respire pas”, renchérit Flora Fischer. C’est de cette manière que des soucis de peau peuvent subvenir, notamment chez les personnes sujettes aux problèmes cutanés, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Si vous avez une peau grasse

Ces derniers temps, “la recrudescence d’acné due au port de masque est quand même importante”, confie la médecin. Pour tenter de réduire au maximum ce problème de peau, Flora Fischer conseille d’adopter une nouvelle routine. Dans un premier temps, il va falloir apprendre à ne pas se maquiller sous le masque.

Avant puis après être sorti en se protégeant, de nouvelles habitudes doivent aussi être prises. “Il faut absolument utiliser des produits pour peau grasse, des gels lavants ou des mousses nettoyantes. Ces produits sont à appliquer matin et soir avant et après avoir porté un masque. Ensuite, le matin ou le soir pensez à mettre une crème un peu matifiante”, conseille Flora Fischer.

Si vous avez une peau sèche

Cette humidité constante sous le masque peut amener la peau à se dessécher. Dans ce cas-là, il est possible de voir apparaître de l’eczéma ou de la rosacée. Encore une fois, la médecin conseille de réaliser une nouvelle routine pour diminuer au mieux les effets désagréables du port du masque.

“On peut conseiller à ces personnes de mettre des crèmes barrière, c’est ce que l’on utilise chez les patients atopiques pour éviter le contact avec les choses qui peuvent aggraver ou favoriser leur eczéma”, détaille Flora Fischer.

Dans tous les cas, pour éviter ces effets néfastes sur la peau, le grand public peut se tourner vers les masques en coton. Ils sont moins serrés et plus doux.

À voir également sur Le HuffPost: Pendant le confinement, les problèmes de peau sont nombreux, voici pourquoi

Lire aussi:

Zara et déconfinement: s'acheter de nouveaux vêtements n'a rien de superficiel

Pourquoi la distanciation physique me rappelle mon enfance d’immigrée - BLOG

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.