Le jeu Cyberpunk 2077 au cœur d’une nouvelle mésaventure

Benjamin Ferrari
·Journaliste rédacteur au service Culture
·2 min de lecture
"Cyberpunk 2077" était préparé depuis 2012 par CD Projekt Red (Photo: NurPhoto via Getty Images)
"Cyberpunk 2077" était préparé depuis 2012 par CD Projekt Red (Photo: NurPhoto via Getty Images)

JEUX VIDÉO - Le studio du jeu vidéo CD Projekt Red a annoncé dans un communiqué ce mardi 9 février avoir subi un piratage suivi d’une demande de rançon. Les hackers ont menacé de dévoiler des données chiffrées qu’ils ont récupérées en s’infiltrant dans certaines machines à l’aide d’un rançongiciel, logiciel permettant qui de chiffrer le contenu en l’attente de la contrepartie financière.

Si le développeur polonais a annoncé ne pas vouloir céder au chantage, il est logique de se demander quel genre de malédiction a bien pu frapper “Cyberpunk 2077” depuis sa sortie. Jamais un jeu vidéo aussi attendu n’a connu autant de couacs en si peu de temps.

Des débuts ratés

“Cyberpunk 2077”, très très attendu par les joueurs, a été lancé le 10 décembre dernier sur PC et consoles. Ce dernier, développé par le très côté CD Projekt Red (“The Witcher III”) promettait une immersion absolue, d’images à couper le souffle et plusieurs histoires se croisant dans un monde ouvert. Mais très vite, et ce malgré un univers époustouflant, les joueurs se plaignent de nombreux bugs, de graphismes jugés insuffisants sur consoles, ainsi que quelques cas d’épilepsie causés par le rayonnement lumineux.

La polémique enfle et prend une telle ampleur que “Cyberpunk 2077” est retiré du Playstation Store le 18 décembre dernier dans le monde entier. Sony explique alors vouloir “assurer un haut niveau de satisfaction de ses clients”, ajoutant que le groupe souhaite “commencer à offrir un remboursement intégral” aux joueurs.

CD Projekt Red chute en bour...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.