Le Forró : la musique brésilienne conquiert les discothèques des grandes villes

Le Forró : la musique brésilienne conquiert les discothèques des grandes villesMélange de danse et de musique brésilienne, le forró séduit l’Amérique latine et captive petit à petit le reste de la planète. Ce mouvement conquiert en effet les discothèques des grandes villes et réunit de nombreux amateurs à travers le monde. Découverte d’une musique originale pour des nuits endiablées !

Au cœur de la tradition brésilienne

Musique traditionnelle arrivée tout droit du nord du Brésil, le forró a le vent en poupe.

Mélange de triangle, d’accordéon, de zabumba (un tambour plat) et de pandeiro (un petit tambourin), le forró allie instruments traditionnels et chants. Connu dans une grande partie du Brésil depuis la fin des années 40, le forró doit sa célébrité à Luiz Gonzaga, un musicien migrant nordestin installé à Rio de Janeiro, qui a permis de faire découvrir le forró, notamment grâce à la radio. Depuis, le succès du forró est grandissant et dépasse désormais les frontières du Brésil et de l’Amérique Latine. Aussi appelé « musette brésilienne », le forró se base sur un tempo entraînant, des paroles souvent romantiques et des sonorités joyeuses. La danse qui l’accompagne est une danse de couple : deux pas à gauche, deux pas à droite, le rythme se veut enjoué et endiablé.

Une invitation à la danse et à la bonne humeur

Une discipline pleine de bonne humeur qui remporte un vif succès dans les grandes villes du monde. Le forró est plus que jamais tendance et la musique traditionnelle est en passe de devenir un véritable phénomène dans certaines capitales. Des soirées 100% forró fleurissent en effet dans de nombreuses discothèques. Des soirées clubbing réputées, qui attirent une foule toujours plus grande, qu’il s’agisse de novices ou d’amateurs, désireux de découvrir le forró ou d’approfondir leur technique. L’objectif de tous ces amoureux de danse et de sorties nocturnes reste le même : s’amuser et profiter de soirées comme seuls les brésiliens en ont le secret. Paris reste l’une des capitales les plus actives en matière de forró et accueille de nombreuses manifestations nocturnes dédiées à cet art. Avant l’ouverture de la soirée, certains clubs proposent par ailleurs une initiation, voire un véritable cours, permettant de se familiariser ou se perfectionner avec le forró. Parfois, un groupe de forró est aussi chargé d’animer en live ces soirées. Paris accueille par ailleurs un grand événement: le festival Forró de Paris, appelé Ai Que Bom, qui réunit dans la capitale française les danseurs de toute l'Europe et du Brésil, autour de journées et de soirées placées sous le signe du forró. Un véritable phénomène de société.


Publicité

Envolez-vous sur Emirates vers São Paulo, la capitale culturelle vibrante du Brésil, et profitez de l'ambiance colorée du carnaval de la plus grande métropole de l'hémisphère Sud.

La suite du débat