Le député Loïc Kervran claque la porte de LREM

Romain Herreros
·Journaliste politique
·1 min de lecture
Le député du Cher Loïc Kervran (Photo: Capture Twitter)
Le député du Cher Loïc Kervran (Photo: Capture Twitter)

POLITIQUE - Il y a des départs qui sont fracassants, et d’autres qui sont significatifs. Celui du député LREM du Cher Loïc Kervran est à ranger dans la seconde catégorie. Dans une interview au Berry Républicain ce samedi 19 décembre, le jeune élu annonce qu’il quitte le parti présidentiel, ainsi que son groupe à l’Assemblée nationale. Membre de la commission défense au Palais Bourbon, l’homme de 35 ans porte ainsi à 45 le nombre de députés élus sous l’étiquette LREM à quitter le navire macroniste, bien qu’il assure rester “fidèle” au chef de l’État.

“J’ai rejoint un mouvement et là, je fais face à un parti. J’ai rejoint un mouvement qui prônait la participation citoyenne sur tout le territoire et là, j’ai l’impression de faire face à un appareil parisien. J’ai rejoint un mouvement qui dépassait les traditionnels clivages gauche-droite et là, j’ai l’impression que chacun revient dans sa famille politique, à gauche ou à droite”, déplore Loïc Kervran, regrettant que le parti présidentiel se “referme sur lui même” et se trouve “dans l’incapacité à parler à ceux ayant des engagements politiques différents”.

“Contrôler l’action du gouvernement”

Le député berrichon siégera désormais avec le groupe Agir, fondé par des proches de l’ancien premier ministre Édouard Philippe. Récemment, Loïc Kervran s’était distingué en exprimant des positions allant à rebours de la majorité. Après l’attentat contre Samuel Paty, l’élu s&rsqu...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.