Le déconfinement se fera en trois étapes, annonce le gouvernement

Lucie Oriol
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Gabriel Attal arrivant à l'Elysée le 7 juillet 20202 (AP Photo/Francois Mori) (Photo: ASSOCIATED PRESS)
Gabriel Attal arrivant à l'Elysée le 7 juillet 20202 (AP Photo/Francois Mori) (Photo: ASSOCIATED PRESS)

CORONAVIRUS - À moins de 72 heures de l’allocution d’Emmanuel Macron concernant la situation sanitaire en France, l’exécutif a dévoilé les pistes sur la table. Dans le Journal du dimanche de ce 22 novembre, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, évoque ainsi trois échéances claires que devrait suivre le déconfinement.

Comme prévu, il ne faut pas s’attendre à retrouver une situation “normale”, la stratégie gouvernementale se veut progressive et il sera plutôt question d’allégements et d’aménagements.

Début décembre, on rouvre

Sans surprise, la première échéance est fixée au 1er décembre et devrait se concrétiser par les réouvertures des commerces en échange d’un nouveau protocole. “Le président est conscient des efforts consentis et attaché à la valeur travail”, mais “certains établissements, comme les bars et restaurants, continueront à connaître des restrictions”, précise ainsi Gabriel Attal au JDD.

Pas question non plus de dire adieu à l’attestation dérogatoire de déplacement, elle restera en vigueur après le 1er décembre. Le porte-parole n’évoque pas en revanche la réouverture des lieux culturels et cultuels ni l’hypothèse d’un retour du couvre-feu, une piste pourtant proposée par le conseil scientifique dans un avis rendu fin octobre: “Cette période de confinement pourrait être envisagée pour une courte durée, de quelques semaines (environ quatre semaines), et être suivie, selon les effets obtenus, par une période de couvre-feu sanitaire”.

Des vraies vacances à Noël?

Gabriel Attal indique également qu&rsqu...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.