Le crash d'un Boeing à Téhéran causé par un missile iranien ?

Le Boeing qui s'est écrasé mercredi près de Téhéran a-t-il été abattu par un missile iranien ? Des responsables politiques occidentaux répondent par l'affirmative. 

 176 personnes, dont 63 Canadiens, ont péri dans ce crash survenu alors que l'avion venait de décoller en direction de Kiev. Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, pointe la responsabilité de l'Iran :

L'Iran demande au Canada de lui fournir ses informations et invité Boeing à participer à l'enquête.

Dans la soirée, Londres a également évoqué un "ensemble d'informations" sur un missile iranien et le Président américain a également émis des doutes : 

L'Ukraine, qui a perdu 11 ressortissants dans le crash, a envoyé une cinquantaine d'experts en Iran pour participer à l'enquête, en particulier à la récupération des boîtes noires, que seuls les Etats-Unis et des pays européens sont en mesures d'analyser, à condition que l'Iran accepte de les restituer.