Le chanteur de Motörhead foudroyé par un cancer

Lemmy Kilmister le 19 juin 2015 à Clisson près de Nantes

"Notre noble et fort ami Lemmy est mort aujourd'hui après avoir livré une courte bataille contre un cancer extrêmement agressif". C'est par ces quelques mots que le groupe Motörhead a annoncé la mort de son chanteur et fondateur, Ian "Lemmy" Kilmister, mort hier à l'âge de 70 ans.

Une maladie diagnostiquée deux jours avant sa mort

Sa maladie avait été diagnostiquée il y a quelques jours seulement, le 26 décembre. Le chanteur est mort à son domicile, entouré de sa famille.
Né en Angleterre en 1945, il avait été abandonné par son père vicaire et élevé par sa mère. Très tôt, il rejoint le monde de la musique, au sein du groupe Hawkwind d'abord.

Motörhead a rapidement connu le succès

En 1975, il fonde Motörhead qui connait rapidement le succès : dès 1979, le groupe de heavy metal s’impose avec des titres comme "Overkill", "Bomber" et surtout "Ace of Spades", le morceau culte du groupe.

Des hommages du monde de la musique

Dès l'annonce de sa mort, les messages d'hommage de ses pairs, se sont succédé sur Twitter notamment. Ozzy Osbourne dit avoir perdu "un de ses meilleurs amis". "C'était un guerrier et une légende. On se verra de l'autre côté", écrit-il.

 

De son côté, le groupe Metallica lui attribue carrément la paternité spirituelle de leur propre formation : "Lemmy, tu es l'une des raisons premières de l'existence de notre groupe. Nous te sommes à jamais reconnaissants pour tout ce que tu as inspiré. Repose en paix."


Le groupe Motörhead, qui a fondé une page Facebook pour que les fans de Lemmy puissent lui rendre hommage, était loin de raccrocher les violons et devait repartir en tournée pour ses quarante ans. Il devait notamment se produire en février à Lille et à Paris.


Ils nous ont quittés en 2015 :