Le café est-il vraiment bon pour la santé ?

Johanna Amselem
·2 min de lecture
White Cup Of Hot Steamy Coffee On Old Weathered Table With Burlap Sack And Beans
White Cup Of Hot Steamy Coffee On Old Weathered Table With Burlap Sack And Beans

S’il n’a pas toujours très bonne réputation, le café souffre de nombreuses idées reçues. Une revue scientifique, relayée par Le Parisien, démêle le vrai du faux.

De très nombreuses personnes ne peuvent pas débuter leur journée sans boire un grand bol de café noir. Une habitude qui ne serait visiblement pas si mauvaise que ça pour la santé. Comme le rapporte Le Parisien, la revue scientifique du New England Journal of Medicine a analysé 96 parutions scientifiques sur le sujet. Grâce à ces analyses, les chercheurs ont fait le point sur les bienfaits (et les inconvénients) scientifiquement validés du café. Petit tour d’horizon sur ce qu’il faut savoir.

Tout d’abord, les accros à la caféine peuvent se rassurer : ils ne devront pas s’en passer. En effet, les chercheurs assurent que “boire entre 3 et 5 cafés par jour est associé à une diminution du risque de maladies chroniques”. Les auteurs de cette recherche précisent : “Pendant longtemps, on a pensé que le café pouvait augmenter le risque de maladies cardiovasculaires, mais récemment, des preuves de ses bénéfices pour la santé sont apparues. Cela tient en particulier aux centaines de substances actives sur le plan biochimique contenues dans la caféine, comme les polyphénols. Ces composants sont bons pour notre métabolisme”.

Attention aux excès

La revue scientifique explique que le café permet de réduire la fatigue en augmentant la vigilance. Attention toutefois, ces effets ne sont pas permanents et peuvent également causer certains désagréments comme le rappelle le quotidien : “En conséquence de ses effets sur la fatigue, la consommation de caféine peut jouer sur la qualité du sommeil. C'est d'autant plus important que le café est consommé tard dans la journée, particulièrement s'il l'est à dose élevée”. Là aussi, tout dépend des consommateurs. Alors que certains ne verront aucune conséquence à une tasse de café bue tardivement, d’autres ne pourront pas fermer l’œil de la nuit. Le Parisien rappelle également que des études ont lié la consommation de caféine avec une réduction du risque de mélanome, de cancer du sein ou de la prostate.

Le café oui, mais avec modération. Les scientifiques s’accordent sur les effets potentiellement néfastes d’une consommation trop excessive de café : “À très forte dose, la caféine provoque de l'anxiété, de la nervosité, une excitation excessive, voire une agitation psychomotrice”, rapporte Le Parisien. Alors, les auteurs recommandent de ne pas dépasser 400 mg de caféine par jour.

Ce contenu peut également vous intéresser :