Le Black Friday révèle le flottement du gouvernement sur les petits commerces

Anthony Berthelier
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Le Black Friday révèle l'angle mort persistant du gouvernement sur les petits commerces (photo d'illustration prise le 17 octobre) (Photo: LUDOVIC MARIN via Getty Images)
Le Black Friday révèle l'angle mort persistant du gouvernement sur les petits commerces (photo d'illustration prise le 17 octobre) (Photo: LUDOVIC MARIN via Getty Images)

POLITIQUE - Le Black Friday sera-t-il décalé? C’est en tout cas ce que souhaite le ministre de l’Économie. Bruno Le Maire a estimé, mercredi 18 novembre au Sénat, que ces opérations promotionnelles n’avaient “pas de sens dans les circonstances actuelles.” Elles risquent surtout de pénaliser les petits commerçants déjà frappés de plein fouet par le deuxième confinement. Et ce, au profit de la vente en ligne.

Selon BFMTV, le locataire de Bercy aurait donc proposé, ce jeudi lors d’une réunion au ministère, de repousser le Black Friday d’une semaine, du 27 novembre au 4 décembre, avant d’en discuter dans la foulée avec les représentants des grandes enseignes et de la grande distribution.

Une mesure bienvenue pour les associations de commerçants, sur le fond. Mais beaucoup craignent surtout qu’elle cache un retard de la date de réouverture de leurs échoppes, alors qu’Emmanuel Macron doit statuer sur la question au cours de la semaine prochaine. Une situation qui ravive les rancoeurs de ces professionnels inquiets, déjà désabusés par la stratégie de l’exécutif et ses errements sur les commerces de proximité en particulier.

“Je suis presque plus inquiet”

Pour eux, l’agitation du ministre sur la date du Black Friday n’est pas franchement bon signe. Francis Palombi, le président de la Confédération des commerçants de France s’est dit “content sur le moment que ce soit reporté”, dans la foulée de la proposition de Bruno Le Maire, avant d’immédiatement tempérer, auprès de l’AFP: “mais si c’est pour nous annoncer qu’on n’ouvrira pas le 27, c’est une nouve...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.