Le bilan atteint 113 morts dans la décharge d'Addis-Abeba

Une femme tient le portrait d'une personne probablement disparue dans l'effondrement. Le glissement de terrain survenu ce week-end dans un bidonville de la capitale éthiopienne Addis-Abeba a fait 113 morts, selon un nouveau bilan fourni par le gouvernement qui a décrété trois jours de deuil national. /Photo prise le 14 mars 2017/REUTERS/Tiksa Negeri

ADDIS-ABEBA (Reuters) - Le glissement de terrain survenu ce week-end dans un bidonville de la capitale éthiopienne Addis-Abeba a fait 113 morts, selon un nouveau bilan fourni par le gouvernement qui a décrété trois jours de deuil national.

Le drame s'est produit samedi soir à Reppi, une décharge publique d'Addis-Abeba où les déchets sont déversés depuis un demi-siècle dans des conditions insalubres et où des centaines de personnes vivent de la récupération de nourriture et de métaux.

"Le nombre total de morts atteint 113, dont 38 hommes et 75 femmes", a déclaré Dagmawit Moges, porte-parole de la municipalité. "Les recherches se poursuivent et le bilan pourrait s'alourdir", a-t-elle ajouté.

"Au moins 80 habitants sont portés disparus", a affirmé une riverain. "Nous pensons que nous allons retrouver leur corps enfouis là", a-t-il ajouté.

Le glissement de terrain a détruit plusieurs dizaines d'habitations.

(Aaron Maasho; Pierre Sérisier pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages