Leïla Kaddour attaquée pour la couverture de l'accident de Massy : sa réponse cinglante

·1 min de lecture

C'est un été difficile pour Leïla Kaddour. Très loin de pouvoir se prélasser sur la plage, la journaliste est toujours aux commandes du journal du week-end de France 2. Et les informations du moment sont loin d'être réjouissantes. Entre la crise sanitaire qui se poursuit, les manifestations anti pass sanitaire et antivax, la compagne du chanteur Pierre Guénard n'a pas vraiment le sourire devant les caméras du service public. Et l'incident qui a touché ses collègues lors d'un mouvement de protestation n'a pas arrangé les choses. Le 24 juillet à Marseille, une équipe de France Télévisions a été prise à partie par de violents manifestants. Un acte inacceptable pour la journaliste de 41 ans qui a exprimé son indignation à l'antenne. "Liberté. Liberté d'informer aussi, de faire notre métier de journalistes sans être violentés, a-t-elle déclaré. Cet après-midi au cours du rassemblement anti pass sanitaire à Marseille, notre équipe qui tournait des images a été prise à partie et physiquement agressée par une dizaine d'individus qui défilaient parmi les manifestants. La direction de France Télévisions porte plainte."

Le lendemain, c'est un événement beaucoup plus grave qui bouleversait Leïla Kaddour. Un affaissement de terrain sur un chantier près de la gare de Massy Palaiseau, dans l'Essonne, a provoqué la mort d'un ingénieur de SNCF Réseau. Il était âgé de 55 ans. Ce drame a bien évidemment été couvert par le JT de celle qui officie également sur France Inter au coté de Nagui dans La (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Charlie Bruneau (En famille) maman : elle évoque comme rarement la naissance de son premier enfant
JO 2021 de Tokyo : qui est la judoka Clarisse Agbegnenou, médaillée d'or ?
Cécile (MAPR 5) maman débordée ? Elle se remet en question sur ses choix concernant sa fille Anissa
Sharleen Spiteri en deuil : la chanteuse du groupe Texas a perdu sa mère
VIDEO Emmanuel Macron enseveli sous les colliers à son arrivée aux Îles Tuamotu : la détresse du président amuse les internautes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles