La leçon du Secrétaire d'État Clément Beaune aux Britanniques : "On n'a puni personne mais il fallait montrer le prix à payer"

·2 min de lecture

Clément Beaune, Secrétaire d’État chargé des Affaires Européennes, a commenté sur LCI le Brexit qui doit prendre effet ce 31 décembre à minuit. Selon lui, les négociations sur le Brexit ont prouvé le mensonge du « populisme de la pseudo-souveraineté », un « virus » dont les Britanniques ont fait « l’expérience presque scientifique ».

Invité sur LCI ce 31 décembre, Clément Beaune est venu « tirer les leçons du Brexit ». Le Secrétaire d’État aux Affaires Européennes, fidèle macroniste, a fustigé le mensonge de « la liberté totale » et a prévenu les Britanniques qu’ils ne retrouveraient pas leur « rayonnement ». « Le Royaume Uni se punit lui-même » a expliqué l’énarque, très sûr de lui, tout en reconnaissant que l'UE avait voulu « montrer aussi ce que c’était de partir ». Soit donner une bonne leçon à ces tordus de Britanniques.▶ Le Royaume-Uni quitte l'Europe à minuit.🗣 @CBeaune : "Avec le #Brexit je crois que c'est le Royaume-Uni qui se punit lui-même [...] On n'a puni personne, mais il fallait montrer aussi le prix à payer [de] ce que c'était de partir".📺 L'Interview de @vnataf sur #La26. pic.twitter.com/WYVjSJQ1tc— LCI (@LCI) December 31, 2020 Selon lui, les Britanniques n’ont pas choisi le « no deal » parce que « beaucoup de pays leur disent ‘nous ça ne nous intéresse pas de travailler avec vous nous, on veut travailler avec les Européens, c’est plus important ‘ ». « Les Britanniques s’aperçoivent que ne pas accéder au marché...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?