Lazarus Chakwera, le très pieux nouveau président du Malawi

franceinfo avec AFP

Le nouveau président du Malawi, Lazarus Chakwera, qui a prêté serment le 27 juin 2020, avait été élu quatre jours plus tôt. Ce scrutin avait été organisé en raison de l'annulation de la réélection, en 2019, du chef de l'Etat sortant Peter Mutharika, 79 ans. Après le Kenya en 2017, le Malawi est le deuxième pays d'Afrique subsaharienne à avoir annulé une élection présidentielle, mais le premier où le nouveau scrutin voit la défaite du sortant. Le vainqueur de cette nouvelle élection est un ancien pasteur évangéliste qui affirme avoir répondu à l'appel de Dieu pour se lancer en politique.

Lazarus Chakwera dirige depuis 2013 le Parti du Congrès du Malawi (MCP). Un parti qui a gouverné ce pays d'Afrique australe de 1964 à 1994, pendant le règne du dictateur Hastings Banda.

Le nouveau président a tenté d'insuffler du sang neuf dans l'ancien parti unique en se démarquant de la poigne de fer de Hastings Banda. "Les dirigeants impliqués dans ces choses mauvaises ont quitté le MCP", a-t-il récemment assuré. Depuis l'avènement de la démocratie, son mouvement a systématiquement perdu tous les scrutins nationaux. Son succès vient mettre un terme à cette série, à la troisième tentative.

Après sa (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.